APPRENDRE L’ANGLAIS

Travailler l’anglais dès le plus jeune âge apporte des avantages au niveau des connaissances de l’enfant, si minimes soient-elles, mais l’important sera de se familiariser avec la langue de manière correcte et assurée, pour permettre une compréhension croissante par rapport aux différentes études futures de la langue anglaise qui mèneront l’enfant à une destinée intéressante d=sur la langue. Ainsi, l’avenir de l’enfant est en jeu par rapport à la langue anglaise, signifiant que l’intérêt de la langue anglaise s’assimile de plus en plus pour un début d’apprentissage précoce, notamment l’apprentissage de l’anglais au niveau préscolaire. Comme ce niveau regroupe des enfants de très jeune âge, allant de 2 à 4 ans, mais au moins l’enfant est déjà capable de parler, les méthodes utilisées seront plus liées à certains systèmes d’apprentissage qui permettent à l’enfant d’avancer à petits pas. Les enseignants qui s’occupent d’enseigner l’anglais au cycle préscolaire seront formés sur une éducation pédagogique spéciale pour ces enfants, dans la mesure où les applications présentées doivent apporter l’éveil intellectuel à l’enfant. L’application de la langue anglaise au niveau du cycle préscolaire  sera considérée comme une activité divertissante, en tant que matière parascolaire, apportant l’essentiel à l’enfant sur la langue anglaise.

—- Applications destinées au cycle préscolaire

Le niveau préscolaire engendre des applications liées à une mise en applications directe de la langue anglaise, mais il sera nécessaire de placer la langue en tant que matière parascolaire qui n’enseignera que su les quelques connaissances élémentaires de la langue. De plus, le programme de l’anglais au niveau préscolaire sera déterminé comme utile, même si ce programme est considérablement limité, à cause de la catégorie d’âge des enfants qui empruntent le chemin du niveau préscolaire.  Face à l’importance de la langue anglaise à tous les niveaux, l’application de l’anglais au niveau préscolaire pourra être considérée comme une matière distractive, appliquant des activités liées aux études scolaires même comme le chant, la lecture, le graphisme, l’illustration d’images complétée par l’écriture, l’application des chiffres en favorisant l’usage des bâtonnets, ou encore celui des doigtes pour apprendre à compter. D’autre part, des techniques modernes liées à l’apprentissage de l’anglais au niveau préscolaire, comme les moyens audio visuels permettent à l’enfant d’apprendre et d’assimiler plus rapidement, car les enfants captent souvent facilement tout ce qu’ils voient et entendent, bien entendu renforcé de manière exacte par la présence très indispensable  et nécessaire de l’enseignant.